La Grenade a prévu pour la première fois une série d’activités pour célébrer la Journée internationale de la femme, qui a lieu le 8 mars.

Les événements débuteront le vendredi 6, lorsque le service de la jeunesse aura organisé une séance de tupper sex pour les jeunes de 15 à 25 ans, dans le but de promouvoir une éducation sexuelle saine et responsable, d’apprendre à connaître et à respecter son propre corps et celui des autres et de clarifier les concepts du domaine sexuel, ainsi que de la diversité sexuelle et de genre.

Le 8 mars aura lieu l’événement le plus remarquable du programme, avec la première rencontre de femmes à Grenade. Cela vise à être un espace où les femmes du village avec des préoccupations et des modes de vie différents peuvent partager leur expérience, dans le but de reconnaître les femmes comme des créatrices actives et de diffuser des expériences inspirantes et de référence pour tous.

La conférence sera suivie par Núria Salán, docteur en science des matériaux et métallurgie et présidente de la Société catalane de technologie, qui rendra l’exposition « L’enginy (in)visible », avec des exemples de femmes scientifiques et inventrices qui ont existé à travers l’histoire et qui ont été invisibles.

Les événements commémoratifs se termineront par la pièce « W.I.T.C.H. », de la compagnie Les Fugitives, qui recrée un groupe féministe qui existait à la fin des années 1960 à New York et qui s’est manifesté habillé en sorcières, noires, avec de longues jupes, des balais et des chapeaux, et a fait des sorts pour exiger l’égalité sociale et économique. Sa carrière a été courte, mais ses messages et ses actions de théâtre de guérilla ont perduré jusqu’à ce jour.

Vous pouvez télécharger le programme Ici.
About the author